« Le jour où il se décidera à devenir adulte, ce palmier….C’est pas faute de soins, on peut pas dire… Les gens du coin pensent que ça ressemble à rien, mon arbuste, au milieu de leurs platanes. Ils disent ; « C’est pas ça qui va vous faire de l’ombre, m’sieur Eugène…!  » Et alors ? Je suis mieux placé qu’eux pour savoir qu’il n’aura jamais ses 1500 heures d’insolation et des ses 2,50 mètres de pluviométrie… Mais en attendant, ça entretient le rêve, ça me rappelle le soleil, le vrai, pas le leur…. »

Pour lire la nouvelle, cliquez sur le lien : Benaquista la culture de l’eloeis au Congo belge

Le trésor quand on ne s’y attend pas, même dans ses rêves….

Une nouvelle de Tonino Benaquista, un des meilleurs novelliste français contemporain.  Evasion, humour…