« Gloria Mood-Wilne, de son vrai nom Blanche Mouton, n’a jamais réussi à franchir le mur du son : le cinéma parlant a mis un terme à sa carrière. »

Une histoire pleine d’humanité pour temps de Noël, signée Antoine Blondin (Quat’saisons, Librairie Jules Tallandier – 1976). Une très belle plume, à déguster comme un bon vin, ce recueil a reçu le Goncourt de la nouvelle en 1976. On retrouve ici des réminiscences de son chef d’œuvre, Les enfants du bon Dieu.

Pour lire la nouvelle, cliquez sur le lien : blondin-gloria