«  Le chemin, à peine tracé, suivait ce qui avait été jadis le remblai d’une voie ferrée, que depuis bien des années aucun train n’avait parcourue. À droite et à gauche, la forêt, qui escaladait et gonflait les pentes du remblai, l’enveloppait d’une vague verdoyante d’arbres et d’arbustes. Le chemin n’était qu’une simple piste, à peine assez large pour laisser passer deux hommes de front. C’était quelque chose comme un sentier d’animaux sauvages….   »

Pour lire la nouvelle, cliquez sur le lien : Jack London-la peste écarlate

Cette longue nouvelle de Jack London (1876-1916) a été écrite en 1914 et raconte en 2073 ce qui est arrivé à la terre en 2013, on n’est pas loin ! Une réflexion sur l’humanité, la civilisation, la nature par un maître conteur, probablement inspirée par son expérience du monde ouvrier aux Etats-Unis à la fin du 19ème siècle, image très sombre de la civilisation industrielle. L’exemplaire présent ici est en accès libre sur wikisource à partir de la source Gallica.