«  La nuit était sans lune. Mrityunjay assis devant l’image ancestrale de la déesse Kâli lui faisait ses dévotions. Comme il terminait ses prières, le croassement matinal du corbeau se fit entendre dans le bosquet de manguiers. Voyant que la porte était fermée, il s’inclina d’abord une fois de plus devant la statue et, déplaçant le socke, il prit une solide boite de bois qui se trouvait dessous. il l’ouvrit avec une clé qui était suspendue à un cordon sacré de brahmane, mais dès qu’il eut regardé à l’intérieur il eut un sursaut d’épouvante… »

Pour lire la nouvelle, cliquez sur le lien : tagore le trésor caché

Rabindranath Tagore (1861-1941) est un grand nom de la littérature mondiale, couronné par le prix Nobel de littérature en 1913. Poète (l’Offrande lyrique, son œuvre la plus connue), romancier, essayiste, musicien et même peintre, il a laissé une œuvre riche en nouvelles, qui souvent s’inspire de la vie des gens humbles dans les villages bengalis. Cette histoire (1907) est extraite du recueil Le vagabond et autres histoires, collection L’imaginaire Gallimard, collection Unesco 1962 pour le copyright.