« Il n’y a que très peu de « grands corbeaux » en France. Seuls de la famille à avoir le droit au nom de « corbeau » ils ressemblent beaucoup aux nôtres, mais en plus grand ; un mètre quatre-vingt d’envergure…Ces puissants personnages n’arrivent dans nos plaines du Nord et de l’Est qu’en hiver, quand le vent les y a apportés. « 

Pour lire la nouvelle, cliquez sur le lien : tremolin l’intelligence des corbeaux

Jacques Tremolin (1910-1986), résistant et préfet de l’Ardèche après la libération, était un formidable conteur, qui s’était spécialisé dans les histoires d’animaux, qui tenaient en haleine les auditeurs de France inter dans les années 70. Ses livres ne sont malheureusement plus édités et ces deux histoires sont extraites de Mes plus belles histoires d’animaux (Grasset 1978).