«  Ms. Geis vit son nouvel élève traverser la cour des tout-petits depuis le balcon du beffroi de la vieille école. Elle abaissa le canon du Remington 30-06 jusqu’à ce que le garçonnet soit dans la ligne de mire du viseur télescopique…. »

Pour lire la nouvelle, cliquez sur le lien : dan simmons photo de classe

Dan Simmons, un des grands auteurs de SF américain (né en 1948, prix Hugo du meilleur roman 1990 pour Hypérion – très recommandable) prend pour cadre une histoire de zombie pour rendre hommage à la conscience professionnelle des enseignants, une institutrice ici : « Durant mes dix-huit de carrière dans l’école élémentaire, j’ai eu l’honneur de connaître plus d’une Ms. Geiss…C’est à cette Ms. Geiss – et à toutes les Ms. Geiss qui continuent d’apposer leur courage, leur chaleur et leur compassion aux vagues glacées de la trahison dont l’enfance est victime – que je dédie respectueusement cette nouvelle« .  Les histoires de zombies (avec ou sans e) sont plus présents dans la culture américaine que dans la nôtre, elle a été popularisée par le film « la nuit des morts-vivants » (1968). Voilà une occasion de découvrir cette culture (les âmes-sensibles peuvent s’abstenir). Cette nouvelle est extraite du recueil Le styx coule à l’envers, qui comprend quelques nouvelles valant le détour (collection Présences Denoël 1997 pour la version française – 1982 pour l’édition originale). Elles sont comme ici précédées d’une présentation de l’auteur.