« A ses pieds, le paysage s’étalait comme un vaste tapis vert. La vue était dégagée. C’était parfait. Il tira de sa poche un crayon et un carnet, s’adossa contre la voiture et laissa ses yeux experts parcourir le panorama avec lenteur.  »

Pour lire la nouvelle, cliquez sur le lien : roald dahl Un beau dimanche

Le trésor, de la méthode, de la ruse et de la patience pour le conquérir, le bon dosage également…

Une merveilleuse nouvelle de Roald Dahl, on ne le présente plus, extraite du recueil Kiss Kiss (Folio Gallimard 1962).