« C’était la troisième fois que nous jouions le thème du Parrain depuis le déjeuner, aussi je passais en revue les touristes assis sur la piazza pour voir combien d’entre eux étaient présents lors de notre dernière prestation. Ca ne dérange pas les gens d’entendre leur air préféré plus d’une fois, mais on ne peut pas se le permettre trop souvent, sinon ils vous soupçonnent de ne pas avoir un répertoire convenable… ». 

Pour lire la nouvelle, cliquez sur le lien : ishiguro violoncellistes

Kazuo Ishiguro, auteur des Vestiges du jour, roman qui le consacre (Booker Prize), mémoires d’un majordome, vient d’être récompensé du prix Nobel de littérature (2017). Né à Nagasaki en 1954, il a passé toute sa vie en Angleterre et toute son œuvre est en anglais. Cette nouvelle est extraite de Nocturnes, Cinq nouvelles de musique au crépuscule, publié par les Editions des deux terres (2009). Elles sont toutes remarquables, en avant la musique !