0

Marées noires

«  J’ai rencontré Pierre Gould sur le port d’Anvers, où je suis lamaneur. Mon travail consiste à amarrer des bateaux géants au moyen de haussières en acier. C’est assez physique, mais j’aime la proximité de ces gigantesques tankers dont les citernes contiennent plusieurs centaines milliers de mètres cubes de pétrole …   »

0

Une odeur de truffe

«  Angoissé d’avance par toutes les maladies, je les sens venir de loin. Ainsi, d’après certaines rumeurs colportées par des marins, des voyageurs, des gitans, je sus très longtemps à l’avance que la peste canine était en train d’approcher…   »

0

La peste écarlate

«  Le chemin, à peine tracé, suivait ce qui avait été jadis le remblai d’une voie ferrée, que depuis bien des années aucun train n’avait parcourue. À droite et à gauche, la forêt, qui escaladait et gonflait les pentes du remblai, l’enveloppait d’une vague verdoyante d’arbres et d’arbustes. Le chemin n’était qu’une simple piste, à peine assez large pour laisser passer deux hommes de front. C’était quelque chose comme un sentier d’animaux sauvages….   »